Notre histoire, d’un siècle à l’autre

De 2007 à aujourd’hui : un leadership technologique complet, partout dans le monde

2016

  • Saft célèbre ses 50 ans dans l’espace depuis le lancement du satellite D-1A le 17 février 1966
  • Ouverture d’une filiale au Japon pour renforcer la présence de Saft en Asie
  • Le président Obama visite le site de production de batteries Li-ion haute technologie de Jacksonville
  • Inauguration d’une nouvelle usine de pointe à Zhuhai pour doubler la capacité de production du Groupe en Chine

2014

  • Une batterie lithium primaire de Saft a alimenté en énergie le robot Philae lors de son atterrissage historique sur une comète
  • 100 millions de batteries au lithium primaire produit à Zhuhai en Chine pour les marchés des compteurs et du télépéage
  • Lancement des modules marines lithium-ion Seanergy® pour des applications de propulsion propre

2012

  • Lancement de la première solution lithium-ion pour applications ferroviaires destinée aux systèmes de traction hybride par récupération de l’énergie de freinage.
  • La Scuderia Ferrari remet à Saft le Prix de l’Innovation 2012.
  • Saft franchit le cap du 1 MWh d’énergie stockée dans ses batteries lithium-ion envoyées dans l’espace.

2010

  • Saft poursuit son expansion internationale avec la création d’une nouvelle filiale au Brésil.
  • Lancement d’Evolion®, un nouveau système batterie lithium-ion haute énergie optimisé pour toutes les applications de télécommunications.

2007

  • Lancement de Tel.X, la gamme de solutions sans entretien la plus compacte pour réseaux de télécommunications.

2015

  • Ghislain Lescuyer est nommé Président du Directoire du Groupe Saft
  • Lancement d’Xcelion 6T, la batterie lithium-ion conçue pour remplacer les batteries au plomb
  • Saft conforte son leadership sur le marché chinois des compteurs intelligents avec deux nouvelles commandes de plus de 45 millions de batteries lithium primaire

2013

  • Ouverture d'une nouvelle filiale à Moscou pour les marchés Russe et les pays de la CEI
  • Vente de l'activité de petites batteries au nickel (SNB) à Nersac en France
  • Une batterie Li-ion de Saft à bord de l'Airbus A350 XWB pour son premier vol
  • Inauguration d’une usine de pointe à Bangalore (Inde) pour répondre à la demande locale en batteries au nickel pour les batteries de secours, les chemins de fer, les télécommunications et l’aviation.

2011

  • Inauguration à Jacksonville (Floride) de l’usine de batteries lithium-ion la plus moderne au monde.
  • Vente des actions détenues dans la coentreprise Johnson Controls-Saft.
  • Lancement d’Intensium® Max, un système de stockage d’énergie conteneurisé pouvant restituer une puissance de 1 MW.

2008

  • Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus important projet de développement de stockage d’énergie photovoltaïque en Europe.
  • Johnson Controls-Saft ouvre la la première usine de production de batteries lithium-ion au monde pour véhicules hybrides à Nersac (Charente).

2005-2006 : À la conquête des marchés émergents

2006

  • Ouverture de Saft China à Zhuhai pour soutenir le développement du marché intérieur chinois.
  • Création d’une coentreprise entre Saft et Johnson Controls Inc., en vue de développer, produire et vendre des batteries de technologie avancée pour véhicules électriques et hybrides, et véhicules électriques.
  • Saft prend le contrôle d’AMCO Power Systems Ltd, fabricant de batteries nickel-cadmium basé à Bangalore et membre du groupe indien Amalgamations Private Ltd. L’entité prend le nom d’AMCO-Saft India Ltd.
  • EADS et Saft America allient leurs expertises respectives dans les batteries thermiques par l’intermédiaire d’ASB pour former une nouvelle filiale, Advanced Thermal Batteries Inc., basée à Cockeysville (Maryland).

2005

  • Saft devient une société anonyme (S.A.) de droit français, dont les actions sont cotées à la Bourse de Paris.
  • Le système batterie de stockage d’énergie de Saft développé pour la Golden Valley Electrical Association de Fairbanks (Alaska) entre dans le livre Guinness des Records au titre de « batterie la plus puissante au monde ».

1995-2004 : Croissance externe

2004

  • Alcatel vend Saft à Doughty Hanson Funds (DHF).
  • Les véhicules d’exploration de Mars Rovers « Spirit » et « Opportunity » se posent sur Mars avec des batteries Saft à bord. Leurs éléments primaires ont été fabriqués par Saft America à Valdese (Caroline du Nord) et Cockeysville (Maryland).

2002

  • John Searle est nommé Président de Saft.

2001

  • Acquisition de Hawker Eternacell, leader dans le domaine des batteries au lithium pour les forces armées américaines et britanniques depuis 1937. Augmentation de la participation de Saft dans ASB de 22 % à 50 % et de sa participation dans Sonnenschein Lithium de 50 à 100 %.
  • Tadiran Batteries acquiert les 50 % restants de sa filiale allemande à 50%, Sonnenschein Lithium Batteries.
  • Aux États-Unis, inauguration de l’usine de fabrication de Valdosta (Géorgie), où seront produites des batteries NCX pour le marché des télécommunications.
  • La fabrication des batteries LiSO2, LiSOCl2 et LiMnO2 commence au Royaume-Uni.

1998

  • Fabrication des premières batteries au nickel de Saft pour le secteur des télécommunications.

2003

  • Acquisition de la société allemande Friemann und Wolf Batteretechnik GmbH (Friwo), ainsi que des actifs d’Emisa et de Centra, auprès d’Exide. Ces sociétés produisent des batteries industrielles Ni-Cd, des batteries au lithium pour le secteur de la défense et des batteries équipant les torpilles.
  • Création de la société Saft Batterie Italia SRL en Italie.
  • Création de la société Saft Baterias SL pour couvrir les marchés espagnol, portugais et sud-américains. C’est le résultat de l’acquisition par Saft de certains actifs d’EMISA (Exide Technologies), dont le nom de la marque, à la société espagnole Tudor.
  • La filiale tchèque de Saft acquiert CENTRA.
  • Signature du contrat Global Hawk avec Northrop Grumman : il s’agit de la première utilisation de la technologie lithium-ion dans le secteur aéronautique.

2000

  • Acquisition de Tadiran, fabricant israélien de batteries au lithium implanté en Israël, aux États-Unis et en Allemagne, avec notamment une participation de 50 % dans Sonnenschein Lithium en Allemagne. La société cède certaines lignes de produits et se concentre sur la technologie Li-SOCl2, le lithium-chlorure de thionyle.
  • Tadiran introduit une nouvelle technologie, baptisée Pulse Plus. C’est la principale raison de la croissance rapide de l’entreprise.

1995

  • Alcatel rachète la totalité des actions de Saft S.A., qui avaient été retirées de la cote en 1995.
  • Saft acquiert Ferak, ancienne société du groupe Prague Accumulors, qui s’était installée sur le site de Raškovice (République tchèque) en 1953. La Société fabriquait des batteries au nickel depuis 1934 sous licence de DEAC, fabricant de la première batterie de Thomas Edison.
  • Signature du contrat F-22 avec Lockheed : il s’agit de la première application des batteries au nickel sans entretien développées par Saft pour le secteur aéronautique.

1980-1994 : Vers de nouveaux sommets

1994

  • Saft America reçoit un financement TRP de la part de l’armée américaine pour le développement de batteries au lithium-ion.

1988

  • Création de Saft China à Hong Kong et Shekou, où est implantée une usine. Production et commercialisation d’accumulateurs portables.
  • Création de Saft Australia Pty, dont le siège social est situé à Sydney. Cette filiale assure la vente de tous les produits de Saft et ALCAD en Australie.

1985

  • Création de Saft Scandinavia, qui a pour mission de vendre des accumulateurs au nickel (industriels et portables), des générateurs spéciaux, ainsi que des batteries industrielles et au lithium.
  • Cession des activités Batteries grand public à Bernard Tapie et acquisition des activités du fabricant de batteries industrielles Wonder.

1980

  • Création de Saft Singapore Ltd., pour la vente d’accumulateurs à base de nickel (portables et industriels), de batteries au lithium, de batteries industrielles et GTA (générateurs de technologie avancés), ainsi que la production d’armoires électriques.
  • Le groupe CGE se transforme progressivement en deux entreprises, Alcatel et Alsthom.
  • CGE décide de réunir en une seule entité deux de ses filiales spécialisées dans les batteries, et crée Saft-Mazda.

1993

  • Achat de Gates Aerospace Batteries, fabricant de batteries pour satellites.

1989

  • L’explorateur français Jean-Louis Etienne et son équipe se lancent dans la mission Transantarctica qui durera sept mois. Les batteries Saft fonctionnent parfaitement aux températures les plus extrêmes — dans ce cas, -70°C —, ce qui permet aux explorateurs de maintenir le contact avec la civilisation.

1987

  • Acquisition d’Alcad Ltd., entreprise internationale basée au Royaume-Uni et de sa filiale américaine basée à North Haven (Connecticut). Le Groupe lance ses activités commerciales en Amérique du Nord. Il s’agit de la première percée significative de Saft sur le marché des batteries de secours industrielles aux États-Unis.

1983

  • Création de Saft Italia avec deux agents qui travaillent déjà pour Saft au sein de Cegelec Alsthom Italiana. Les activités portent initialement sur les batteries stationnaires à usage industriel ; par la suite, l’accent sera mis sur le développement de l’activité batteries portables.
  • Acquisition de la société Gould Battery qui dispose d’usines à St. Paul (Minnesota) et Tijuana (Mexique). Les activités basées dans le Minnesota sont relocalisées sur le site de Valdosta (Géorgie). Avec cette acquisition, Saft se dote de sa première capacité de fabrication d’éléments portables à base de nickel en Amérique du Nord.

1980

  • Production en volume d’éléments primaires au lithium (Li-SOCl2 et Li-MnO2).

1960-1975 : Découvertes et croissance

1975

  • Inauguration d’une nouvelle usine à Nersac (Charente).

1969

  • Saft découvre l’électrochimie Li-SOCl2 (lithium-chlorure de thionyle).
  • Des prototypes du Concorde effectuent leurs premiers vols avec à bord des batteries Saft au nickel.
  • Création de la filiale allemande Saft Akkumulatoren und Batterien GmbH, basée à Offenbach.

1974

  • Création de Saft America Inc. avec la construction d’une usine à Valdosta (Géorgie).

1972

  • Création de Saft Iberica à Vitoria, en Espagne.

1966

  • Création de la filiale britannique Saft UK.

1965

  • Saft dépose ses premiers brevets concernant le lithium primaire.
  • Construction de l’usine de Saft à Poitiers (Vienne).

1920-1955 : Création d’un groupe international

1955

  • Création de la filiale Saft Corporation of America.

1949

  • Création de la SAFTA en Belgique, première filiale de Saft.
  • Inauguration de l’usine Saft de Bordeaux (Gironde).

1946

  • Création de Cadmium Nickel Batteries au Royaume-Uni par Henry Bissle Ltd.

1924

  • Admission des actions de Saft S.A. à la cote officielle de la Bourse de Paris.

1952

  • Acquisition de « La Pile Leclanché », dont les racines remontent aux environs des années 1880 avec la fabrication de la pile révolutionnaire de Georges Leclanché. La Société a porté plusieurs noms, notamment « Barbier et Cie » et « La Société des Établissements Leclanché ».
  • Création d’un poste de maintenance Saft à Rotterdam (Pays-Bas), dont le rôle est d’assurer l’entretien et la révision des batteries Saft embarquées à bord des trains et des navires.

1928

  • La Compagnie Générale d’Électricité (qui deviendra par la suite Alcatel) fait l’acquisition de Saft.

1899-1918 : De l’inspiration à l’industrie

1918

  • La Société Industrielle des Accumulateurs Alcalins (SIAA) commence sa production. Par la suite, elle changera de nom pour devenir la Société des Accumulateurs Fixes et de Traction (SAFT), qui fabriquera et distribuera des batteries au nickel pour des applications industrielles et des chariots de manutention. Certaines des premières batteries de Saft étaient utilisées dans les tourniquets à bagages des gares parisiennes.

1901

  • Introduction de la technologie à base de nickel par Edison et Jungner. Elle à l’origine destinée aux véhicules électriques. Pendant de nombreuses années, la production est basée à Romainville, en banlieue parisienne.

1913

  • L’ingénieur chimiste suisse Victor Hérold fonde “La Société Industrielle des Accumulateurs Alcalins” (S.I.A.A), en s’appuyant sur la technologie développée par Thomas Edison et Waldemar Jungner, à Romainville, près de Paris. La Première guerre mondiale empêchera le démarrage de la production.

1910

  • Remarquant des faiblesses dans sa technologie de plaques à pochettes, Edison invente des éléments tubulaires. Saft et Varta appliqueront tous deux cette technologie quelques années plus tard (et continueront jusqu’aux années quatre-vingt) ; les batteries sont utilisées dans les chariots élévateurs électriques haut de gamme.

1899

  • Conception des premières électrodes à plaques à pochette à base de nickel. Le brevet est déposé par Waldemar Jungner.